Comment vérifier si une personne a des vers : vérifier la présence chez les adultes

Le moyen le plus précis de détecter la présence de parasites dans le corps humain est de soutenir les tests de laboratoire. La plupart du temps, pour rechercher des vers, il faut prélever des échantillons de sang et de selles.

Chacune des méthodes modernes a à la fois ses inconvénients et ses avantages. Pour cette raison, les médecins recommandent un examen complet du corps pour savoir si une personne a des vers.

L'analyse des matières fécales pour les parasites montre la présence de larves et d'œufs d'helminthes. Cependant, le résultat des tests ne permet pas toujours un diagnostic précis.

Ce fait s'explique par le fait que les vers ont plusieurs stades de développement spécifiques, ils peuvent apparaître et parasiter dans différentes parties du tube digestif. Pour obtenir le résultat le plus précis, vous devez faire un don de matières fécales au moins trois fois par semaine.

Si l'examen d'échantillons de sang est indiqué, ils montreront des anticorps qui apparaissent à la suite de la réponse du corps humain aux toxines sécrétées par les vers. Étant donné qu'environ 150 espèces de parasites vivant dans le corps humain sont connues aujourd'hui, aucune méthode de recherche ne peut être précise à 100 %.

Y a-t-il des vers ou pas?

Douleurs abdominales avec parasites

Chacun sait que les principaux indicateurs sur la base desquels la présence de parasites est suspectée :

  1. maigreur excessive d'une personne dans le contexte d'un appétit accru;
  2. douleur dans la cavité abdominale après avoir mangé;
  3. Épisodes de nausées matinales.

De tels symptômes vous permettent de suspecter facilement des vers à la maison. Cependant, un diagnostic précis peut être établi après avoir passé le diagnostic du corps et réussi les tests de détection des parasites. Ces signes peuvent indiquer des pathologies des organes du tube digestif, des troubles métaboliques et d'autres maladies.

Si vous avez des vers, les symptômes sont les suivants : flatulences, inconfort périodique dans la cavité abdominale, troubles des selles (diarrhée, constipation), après avoir mangé, une sensation de lourdeur dans l'estomac peut être notée, il peut s'agir de vers dans l'abdomen.

Beaucoup de gens, après avoir remarqué des signes d'infestation parasitaire, commencent à prendre toutes sortes de médicaments et à adopter un régime fade. Dans la grande majorité des cas, de telles mesures sont inutiles, parfois même nuisibles. Avant de débuter le traitement, un test vermifuge est nécessaire, surtout si des symptômes se sont ajoutés :

  • inconfort autour de l'anus;
  • diminution de l'immunité, rhumes fréquents;
  • éruptions cutanées (urticaire), inflammation (furoncles purulents);
  • toux constante, ne disparaît pas même après le traitement.

Les parasites peuvent affecter le fonctionnement du système nerveux central. Cela se traduit par des signes : nervosité excessive, irritabilité, fatigue.

Quand donner son sang

Prise de sang pour analyse parasitaire

Un test sanguin pour la présence de vers est effectué lorsqu'une personne a des inquiétudes concernant un mal de tête, des problèmes de peau, des démangeaisons autour de l'anus, de l'insomnie, des troubles digestifs (diarrhée, mucus dans les selles, constipation). Lors d'une invasion parasitaire, le patient constatera une fragilité excessive des ongles et une perte de cheveux.

Lorsqu'un enfant est malade, ses symptômes peuvent être différents. En plus de ces signes, il y a une salivation abondante, une augmentation de l'appétit et une mauvaise concentration.

Par conséquent, un test sanguin pour la présence d'antigènes pour les vers est une mesure diagnostique importante qui vous permet de détecter les parasites dans le corps et de détecter la maladie le plus tôt possible. Il existe une opinion selon laquelle il suffit de remettre des échantillons de selles pour établir un diagnostic, mais ce n'est pas le cas. Les tests sanguins sont rarement effectués car les patients ne veulent pas perdre leur temps et leur argent.

Tout le monde ne sait pas que les œufs dans les matières fécales ne se trouvent que dans les vers

  1. rempli les intestins;
  2. développer activement;
  3. multiplier.

Un test sanguin pour les vers chez les adultes révèle une infestation à un stade très précoce. Pour effectuer une telle analyse, du sang doit être prélevé dans la veine cubitale, ce qui vous permettra de déterminer avec précision et rapidité le type de parasites et de trouver des moyens de vous en débarrasser.

Des prélèvements sanguins sont également nécessaires en cas de suspicion d'infection par des vers, lorsque des helminthes sont trouvés chez des animaux domestiques, pour des mesures de diagnostic épidémiologique dans une région particulière. Pour vérifier si une personne a des vers, il est nécessaire d'avoir un taux accru de leucocytes dans le sang, ce qui n'indique pas d'autres conditions pathologiques.

Un examen de routine est parfois effectué chez les personnes dont la profession est étroitement liée à un risque accru d'infection parasitaire, généralement ce groupe comprend :

  • les travailleurs des emballeurs de viande ;
  • Les agriculteurs;
  • vétérinaires.

Pour déterminer la présence d'anticorps contre les parasites, les fibromes nécessitent un processus inflammatoire dans les glandes surrénales, la vessie et les reins chez la femme. On montre aux hommes un test sanguin pour la prostatite, l'adénome, l'impuissance.

Un signe prouvé que des vers peuvent être présents dans le corps est l'indigestion. Dans ce cas, un test sanguin est effectué chez les hommes et les femmes.

analyse fécale

Des tests pour détecter les parasites

Pour obtenir un résultat précis, le patient doit suivre des règles claires. Par conséquent, 1 semaine avant l'analyse, il est nécessaire d'arrêter la prise de médicaments antiparasitaires, antidiarrhéiques et antibactériens, d'huile de ricin et d'huile minérale.

Si aucun examen du côlon n'est prévu (procédure de lavement baryté), le don de sang est autorisé au plus tard 2 semaines après l'analyse des selles. Vous devez être conscient qu'il est interdit de stocker le récipient avec le matériau à des températures positives. Optimal - il fait 4-8 degrés pas plus de 8 heures.

Le test des matières fécales pour les types de parasites les plus simples se fait de cette manière :

  1. prendre 2 cuillères à café de matières fécales;
  2. transférer dans un contenant propre et sec;
  3. couvrir avec un couvercle.

Idéalement, vous devez collecter des matières provenant de différentes parties des matières fécales. Afin d'obtenir une réponse précise, les excréments sont collectés au plus tard une demi-heure après la défécation, le pot est immédiatement livré au laboratoire.

Il est important d'attirer l'attention des patients sur le fait qu'une seule étude ne suffit pas toujours pour détecter les vers chez l'homme, en particulier les œufs d'oxyures et les vers ronds. En conséquence, l'analyse est répétée au moins 3 fois avec une fréquence de 1 à 2 jours.

Comment réussir un grattage

Avant de vérifier la présence de vers avec un cafard, vous devez vous familiariser avec les règles de base de la procédure. Tout d'abord, il est interdit de laver la zone autour de l'anus, car cela détruirait les traces de parasites. Pour obtenir le résultat le plus précis, il est également important de ne pas vider les intestins avant de gratter.

Le grattage pour les vers est livré dans un laboratoire ou une clinique, mais les vers peuvent également être détectés à la maison. Il est recommandé de porter des gants médicaux avant le prélèvement.

En cas de suspicion de développement d'entérobiasis, il est préférable d'utiliser un tube à essai spécial avec un long bâton à l'intérieur. L'extrémité de ce stick doit être enveloppée de coton puis légèrement imbibée :

  • glycérine;
  • eau distillée;
  • solution saline.
Grattage pour analyse parasitaire

La procédure est assez simple et ne nécessite pas beaucoup d'efforts. Le récipient est ouvert, un coton-tige est retiré, les fesses sont écartées puis la tige est passée autour de l'anus.

Le bâton avec le matériel biologique obtenu est remis dans le récipient, en essayant de ne pas toucher ses parois, et le récipient est fermé.

Le résultat de l'étude est fiable si l'échantillon de matériel biologique est livré au laboratoire dans les meilleurs délais.

Vous pouvez déterminer la présence de parasites par d'autres moyens, commeB. avec une lame de verre avec un ruban adhésif spécial.

Les médecins insistent sur le fait que la technique analytique doit être effectuée avec précision. Il faut donc d'abord décoller l'autocollant du panneau de verre, le coller sur la peau autour de l'anus pendant quelques secondes, et écarter les fesses au préalable. Après:

  1. la bande est rattachée à la diapositive ;
  2. le matériel est référé à un établissement médical où l'étude sera menée.

Il existe une autre règle tout aussi importante: lors de la collecte de matériel biologique, il est interdit de toucher le ruban et le verre avec des objets étrangers. De plus, vous ne pouvez pas conserver l'analyse au réfrigérateur, car cela affectera grandement le résultat et la fiabilité de l'étude.

A notre époque, il est devenu possible de vérifier la présence d'une infection parasitaire en prélevant un échantillon de salive. Le test est simple, le patient n'a besoin d'aucune préparation. Vous prenez un récipient jetable, des réactifs spéciaux pour identifier les 11 types d'helminthes les plus courants.

La méthode présente des avantages et des inconvénients évidents, par exemple, la capacité de détecter la présence de vers dans tous les tissus du corps parle en faveur du test, et le côté négatif de la procédure est le coût plutôt élevé de l'étude.